Jambiani


Au Sud de Zanzibar, le village de Jambiani est une base idéale de séjour pour ceux qui veulent découvrir l'île de l'intérieur et l'explorer.

Au programme : des parties de pêche sur un bateau à balancier (régalez-vous du produit de votre pêche), la visite du village agrémentée d'emplêtes au marché pour ensuite cuisiner avec les femmes du village, l’observation des femmes qui cultivent les algues, un tournoi de football avec les enfants du village, le début d’une collection de coquillages, la contemplation des camaïeux turquoise du lagon à marée basse, l’initiation au kite-surf.

Parmi les activités au départ de Jambiani, nos conseillers-experts recommandent :
- une excursion dans la forêt primaire de Jozani : balade à pied dans la forêt de mangrove et rencontre avec les colobes à crête rousse, endémiques à Zanzibar. (durée : une demi-journée)
- une visite guidée de la ferme des algues de Paje, entreprise responsable autrefois gérée par une ONG pour cultiver, récolter, sécher, moudre et transformer les algues. Une excursion équitable qui soutient la tradition de la culture des algues, la deuxième économie de l’île. (durée : une demi-journée)
- une visite du village de Jambiani, agrémentée d'arrêts dans les marchés suivie de la préparation d'un repas avec les villageoises, à partager ensuite avec elles pour un joli moment de convivialité. (durée : une demi-journée)
- une visite des grottes au sud de Jambiani et des villages de Makunduchi et de Kizimkazi. (durée : une demi-journée à une journée complète)
- une balade à vélo vers les villages voisins de Paje, Bwejuu, Michamvi ou Pingwe. (durée : une demi-journée à une journée complète)
- une initiation au kite-surf. Meilleure saison : de mi-décembre à mi-février et de mi-juin à fin-août. (durée : 3 jours minimum)

Fins connaisseurs de Zanzibar et experts de la construction de voyages sur mesure, nos conseillers-voyageurs sauront intégrer ces excursions et activités dans votre itinéraire en fonction de vos envies.

Nos hôtels coup de cœur :

  en toute simplicité : Coco Beach, 5 chambres de plain-pied dans deux petits bungalows. 
Seule une petite haie de palétuviers sépare Coco Beach de la belle plage de Jambiani. On aime particulièrement le restaurant de crustacés et de fruits de mer (Coco Beach est la meilleure table du Sud de l’île). 
Accueil charmant et francophone d’Elisa. Installée depuis 10 ans à Zanzibar, elle se fait toujours un plaisir de faire partager le meilleur de l'île avec les résidents de l'hôtel. 
>>> en savoir plus
   notre adresse sportive et décontractée : La Cachette des Colobes, au bout du village de Jambiani, en surplomb du lagon, 14 chambres, un bar-restaurant musical convivial et festif et une école de kite-surf, dans une ambiance parfaitement intégrée au village. 
On aime surtout la décontraction de l'endroit, l'ambiance eco-friendly (le lodge a été certifié par RTTZ, l'organisme de tourisme responsable tanzanien) et les soirées musicales du lundi. 
>>> en savoir plus
   notre petite adresse « famille » : Nyuba Ndogo, une petite adresse sans prétention : le rez-de-chaussée d'une maison simple mais assez équipée pour passer de bonnes vacances. 
Elle est composée de 2 chambres face à la mer (une avec un lit double, une avec trois lits simples), une salle de douche et un petit salon. 
C'est l'adresse idéale à petit prix pour une famille qui ne veut surtout pas d’hôtel et qui souhaite avant tout découvrir le Sud sauvage de Zanzibar. 
>>> en savoir plus
   notre petit lodge avec piscine : Casa Del Mar, petit hôtel de 14 chambres à l'ambiance rustique. Les chambres sont situées dans deux petits bâtiments à deux niveaux, face à la mer. 
Casa Del Mar est l'un des seuls véritables hôtels de Jambiani, village authentique où la plupart des établissements sont plutôt des pensions modestes ou des villas privées. 
Le plus très apprécié de Casa Del Mar est sa petite piscine, bien agréable lorsque la marée est basse. 
>>> en savoir plus
   tout près, à Pingwe, La Cabane de Michamvi, un petit bungalow en feuille de palmes, face au lagon, pour un séjour romantique et sauvage. 
Pas de climatisation, pas d'encadrement ni de véritable service hôtelier. La cabane porte bien son nom car elle semble avoir été construite à la hâte, avec les moyens du bord et les ressources de la nature.Cette cachette délicieuse pourrait être le cocon romantique de ceux qui veulent être vraiment seuls. 
L'adresse qu'aurait choisie Robinson Crusoé s'il était parti en voyage de noces ? 
>>> en savoir plus